Toutes les actualités

STU Flash, 6 juillet 2020

Intervention orale du STU, 209e session du Conseil exécutif

 

209e session du Conseil exécutif de l’UNESCO

Document 209 EX/5.III.A

INTERVENTION ORALE DU SYNDICAT DU PERSONNEL DE L’UNESCO (STU)

 

Merci Monsieur le Président, Excellences, Mesdames et Messieurs.

Le STU se réjouit que la nouvelle politique ait contribué à la réduction du temps de recrutement mais demande toujours, avant la publication en externe, le rétablissement du recrutement en interne, incluant des collègues PAs de longue durée.

Par ailleurs, depuis la mise en place des ARB, le STU n’a plus accès aux informations et ne peut donc plus réagir en cas de violation des règles. C’est la raison pour laquelle le STU demande la levée pure et simple de la confidentialité pour les membres des ARB désignés par les associations du personnel vis-à-vis des organes exécutifs de leurs collectifs. Le processus de recrutement gagnera ainsi en transparence, ce qui profitera à tous.

Quant à la mobilité, le STU s’est toujours prononcé en faveur de cette politique et salue donc les recommandations proposées par IOS dans son évaluation. Celle-ci reprend un grand nombre des conclusions de l’enquête menée par le STU à l’issue de l’exercice 2019 auprès des collègues concernés.

Selon le STU, l’une des conclusions les plus inquiétantes de cette évaluation est liée à l’expertise du personnel, différemment appréciée d’un Secteur à l’autre, ce qui a mené notamment à une gestion injuste des reports opérationnels. Le personnel en a ressenti frustration et sentiment d’injustice.

Par ailleurs, il ressort de cette évaluation que l’exercice de mobilité n’a eu pour but que de bouger les membres du personnel, sans lien avec le cadre programmatique ou la gestion des compétences. Le STU appuie donc fortement la recommandation n°9, selon laquelle : « Les membres du personnel devraient être autorisés à faire part de leur intérêt pour au moins un poste de plus haut rang ».

Quant au classement des postes, le STU regrette toujours la décision de la Directrice générale de supprimer la Disposition 102.2 du Statut et Règlement du personnel qui permettait à chaque membre du personnel remplissant les conditions de demander lui-même le reclassement de son poste. Cette décision a été prise contre l’avis des associations du personnel, de la Commission consultative pour les questions générales de personnel (ACPP) et des Etats membres. La possibilité de demander un reclassement de poste était pour les collègues, dans une organisation où le développement de carrière n’existe pas, le dernier moyen d’avancer. C’est un droit de plus qui leur est retiré.

En ce qui concerne l’évaluation des performances, le STU appelle à la mise en place de l’évaluation systématique de leurs superviseurs par les membres du personnel et de mesures de lutte contre les représailles. Le STU sera également très attentif à la révision annoncée de la contestation des performances qui ne devra pas être un nouveau moyen de supprimer le droit de recours des collègues.

Le STU regrette la diminution de la représentation de pays membres au sein du Secrétariat et la surreprésentation du Groupe I. Quant à la parité entre les sexes, beaucoup reste à faire pour favoriser le recrutement des femmes à des postes de responsabilité (P5 et au-dessus) où elles sont sous-représentées.

Le STU, attaché au bien-être du personnel, appelle à la mise en place d’horaires flexibles de travail et à un recours généralisé et plus souple au télétravail dont l’application s’est avéré bénéfique pour le personnel et pour l’Organisation.

En ce qui concerne le calcul des congés maladie, le STU appelle l’Administration à annuler la circulaire IC/HR/139, publiée sans consultation et qui aboutit à ce que certains collègues, déjà fragilisés par une longue maladie, se retrouvent en fin de droits de congé de maladie certifiés. Ce n’est pas acceptable.

En conclusion, le STU note que la crise sanitaire a mis en évidence le besoin de flexibilité et de méthodes de travail souples et agiles. Nous espérons que le processus de transformation stratégique permettra de les mettre en place.

Je vous remercie de votre attention.