Toutes les actualités

STU Flash, 21 octobre 2019

Réponse au message de l’ADG/ADM : enquête du STU sur la mobilité

STU/68e Conseil/19/019
Le 21 octobre 2019

 

Monsieur le Sous-Directeur général pour l’Administration et le management, chers collègues,

Au message de l’ADG/ADM en date du 14 octobre, nous souhaitons apporter quelques éléments de réponse.

Tout d’abord, le questionnaire récent du STU sur la mobilité s’adressait à tous les collègues concernés par la politique de mobilité, c’est-à-dire à tous les collègues occupant des postes éligibles à la mobilité et pas seulement ceux concernés par l’exercice de cette année. Cela était clairement indiqué dans le message accompagnant notre questionnaire. Nous précisons également qu’une seule réponse par adresse IP était autorisée et que des questions permettaient de vérifier le niveau d’implication de chaque répondant.

Par ailleurs, notre objectif demeure la défense des droits du personnel ce qui signifie que nous souhaitons que la voix du personnel soit entendue. Il est indéniable que la mobilité touche tout le personnel, qu’il soit ou non sur un poste en mobilité géographique : quand un ou plusieurs membres d’une équipe bouge(nt) sans que soient prises en compte les priorités programmatiques avec une claire stratégie d’utilisation des ressources humaines, c’est toute l’équipe, voire tout le Bureau, qui en est affectée.

L’exercice de mobilité 2019 a été à cet égard source d’incertitude et de stress pour l’ensemble du personnel. C’est ce que reflètent les résultats de notre enquête. Des termes tels que « bien géré », « méthodique / systématique », « rassurant » et « motivant » comptaient aussi parmi les choix proposés. Malgré ceci, le personnel a été assez clair en décrivant l’exercice de mobilité 2019 comme ayant été « improvisé », « arbitraire », « stressant » et « démotivant ».

Enfin, le STU réitère son soutien à une mobilité bien gérée, méthodique, rassurante et motivante, et qui favorise le développement de carrière en prenant en compte les compétences de chacun, dans l’intérêt de l’Organisation et de son mandat. Les résultats de notre enquête montrent que ce point de vue est partagé par le personnel, qui voit la mobilité comme une chance et appelle de ses vœux une procédure juste, claire et transparente.

Cordialement,

Le Conseil du STU.